Culture cellulaire végétale

Un procédé breveté

La culture cellulaire végétale est un procédé qui permet de multiplier le nombre de cellules issues d'une plante à partir d’un seul élément (une feuille ou un pétale par exemple). Les Laboratoires Pierre Fabre ont déposé plusieurs brevets dans ce domaine d'avenir.

substances-naturelles.jpg

  • Une première équipe de recherche travaille à l’identification des nouvelles molécules et à leurs possibles activités. Son objectif est de fournir de nouveaux principes actifs, à partir de cellules végétales pour application dans les domaines cosmétiques et pharmaceutiques.
  • Une seconde équipe, basée sur notre site de production de principes actifs à Gaillac (Tarn), met au point le procédé industriel et assure la production de ces cellules végétales, au sein d’un atelier dédié, suivant les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) pharmaceutiques.

 

Au départ, les cellules végétales sont cultivées en étuve. Elles se multiplient pour former des calls qui permettront d’ensemencer des bio-réacteurs stériles dans lesquels la production finale de cellules végétales est réalisée de façon contrôlée. Un grand nombre de cellules végétales est obtenu en quelques jours, parfaitement identiques entre elles. Une biomasse, séchée ou purifiée, est alors formée et permet d'obtenir des principes actifs de haute pureté.

culture-cell-vegetale2.jpg

Cette technologie permet de :

  • recourir à la biodiversité naturelle sans lui porter atteinte : non destructive, sans transport, sans surexploitation des terres (pas de fertilisant utilisé, ni de pesticide)
  • produire des actifs à la demande dans un environnement contrôlé et géré par l’homme, indépendamment de l’écosystème de la plante d’origine, dans le respect des principes de la chimie verte (comme par exemple l’usage limité de solvants)
  • rendre possible l’utilisation d’espèces végétales difficiles à cultiver à grande échelle, de croissance lente ou non domestiquées, voire en voie d’extinction ou protégées, sans les mettre en danger.