Actualités

23/11/2018

Le nouveau Prix Nobel de la Paix est soutenu depuis début 2018 par la Fondation Pierre Fabre

Le comité Nobel a annoncé vendredi que le prix Nobel de la paix 2018 était décerné au chirurgien et gynécologue congolais Denis Mukwege pour le travail exceptionnel qu’il accomplit en faveur des femmes victimes de violences sexuelles en République Démocratique du Congo (RDC). Le Dr Mukwege, 63 ans, « a dédié sa vie à défendre des victimes de violences sexuelles en temps de guerre », a précisé le comité. « Avec son équipe, il a sauvé des milliers de patientes victimes de tels assauts ». Il partage ce prix avec Nadia Murad, 25 ans, l'une des 3 000 femmes yézidies qui ont été victimes de viol et d'autres abus de la part de l'armée de Daech dans le Nord Irakien : « Elle a fait preuve d'un courage rare en racontant ses propres souffrances et en s'exprimant au nom des autres victimes ».

Le Dr Denis Mukwege a créé un premier hôpital en 1999 à Panzi dans la région du Sud-Kivu dont il est originaire. Située à l’est de la RDC, frontalière du Rwanda, du Burundi, de l’Ouganda et de la Tanzanie, les conflits y sont particulièrement intenses et violents. Le Dr Mukwege, connu localement comme « l’homme qui répare les femmes » et son équipe médicale secourent les femmes victimes de viol par la chirurgie réparatrice et par un soutien psychologique et social gratuit. À ce jour, plus de 50 000 femmes ont été soignées à Panzi. En avril 2016, le Dr Mukwege a ouvert un second hôpital à Bulenga. Depuis mai 2018, la Fondation Pierre Fabre en finance toutes les activités liées à la prise en charge médicale des victimes, et ce pour les deux années à venir.  

Par la voix de son Président, Pierre-Yves Revol, la Fondation Pierre Fabre a adressé ses plus vives félicitations à Denis Mukwege : « Nous nous réjouissons immensément de voir votre courage et votre charisme hors norme récompensés par la plus haute des distinctions. Vous faites partie de cette poignée d’hommes et de femmes capables de mener un combat pour l’humanité, à la fois sur le terrain par leur action quotidienne et dans le monde entier par leur témoignage inlassable. La Fondation Pierre Fabre, et à travers elle tous les collaborateurs du groupe Pierre Fabre, et plus particulièrement nos collègues basés en Afrique, sont extrêmement fiers de soutenir votre combat. »